Mis à jour le 28-09-2017
Eglise

Description architecturale :

Église Saint-Paterne : édifice roman du XIIIè siècle, elle a longtemps caché derrière ses plâtres un retable en trompe-l'œil (ou "retable des pauvres"), peint en 1785, redécouvert au hasard d'une restauration deux siècles plus tard. À l'époque, les finances ne permettaient pas de vrais marbres et sculptures que l'on a donc peints à même le mur. Vers 1830, on cache les peintures avec un vrai retable en bois, puis en marbre. Il a été restauré en 1985.